Les saisies (ventes de biens immobiliers appartenant à des banques)

Dans les années qui ont suivi l’effondrement du marché immobilier en 2008, les saisies ont constitué une part importante du marché immobilier dans le sud-ouest de la Floride. Et encore aujourd’hui, de nombreuses personnes espèrent faire une affaire en achetant l’une d’entre elles.

Mais les chiffres élevés (environ 7 700 ventes liées à des saisies en 2011) ont diminué avec le temps et actuellement, il ne reste plus qu’une vingtaine de ces propriétés saisies disponibles dans les comtés de Collier et Lee.

Ces biens sont souvent (mais pas toujours) proposés en dessous de leur valeur marchande, ce qui les rend très attractifs pour de nombreux acheteurs.

Lors de l’achat d’un bien immobilier appartenant à une banque, vous devez tenir compte des aspects suivants :

  • Les biens sont souvent en mauvais état. Les banques ne se préoccupent pas de l’état de la maison et ne veulent pas allouer de fonds pour effectuer des améliorations.
  • La plupart du temps, il s’agit de problèmes mineurs (taches sur la moquette et sur les murs, piscine mal entretenue, pelouse non tondue, etc…)
  • Les banques exigent généralement que la vente soit traitée par leur service juridique et que l’assurance du titre soit souscrite. Étant donné que ce type de contrat de vente diffère d’un contrat conventionnel, il est recommandé de le faire examiner par un avocat.
  • Les maisons sont généralement vendues « en l’état », ce qui signifie que les banques n’acceptent pas les demandes de réparation de l’acheteur. Par conséquent, l’acheteur doit étudier ses diverses options et décider s’il veut assumer personnellement les coûts ou renoncer à l’achat du bien, même s’il a déjà engagé des frais, par exemple en payant une inspection du logement.
  • Les banques ont souvent peu de connaissances du marché immobilier local. Par conséquent, les prix de vente sont plus élevés que ceux proposés par les vendeurs privés dans les annonces habituelles.

Il est important d’étudier en parallèle les coûts et les efforts supplémentaires avec les économies potentielles lorsque l’on envisage ce type d’achat.